Ma tribune libre

Le début …

Reprenons l’histoire, cette fois ci avec Gary Moore sur Parisienne Walkways….Je ne sais pas pourquoi la musique me pousse à fond dans mes angoisses (Je n’en ai pas beaucoup mais c’est suffisant pour me tourmenter la vie…).
C’est l’une des très belles mélodies guitaristes…

Revenons au sujet de départ, l’histoire dont je voulais vous parlais… L’histoire que je veux bien vous raconter… Mon histoire à moi… Et oui, vous ne me connaissez pas encore… Enfin, vous ne connaissez pas une grande partie de mon passé… Aurais-je le courage de tout dire un jour ? Je ne sais pas…

Aujourd’hui, j’ai un peu de courage pour commencer cette autobiographie… Elle ne sera pas directe… Vous apprendrez à me connaitre à travers les personnages des futurs récits… Je ne vous donnerai que des indices… A vous de compléter les détails…. Les évènements à mon avis n’aurons pas une successions dans le temps… Je préfère de le désordre organisé 🙂

Alors par quoi commencer ?… Enfin par le commencement…

*******************

« Trop de chose à dire, incapable de se décider… de garder une trace… Il écrit partout, dans le train, au boulot… Il dessine, il préfère ne pas garder les mots qu’il trace. Préfère les donner, les partager… Mais avec qui ? Très bonne question. Avec personne… Il les déchire… Les poèmes, les textes en arabe… Il avait marre de la vie… de sa vie à lui…Il lisait également beaucoup et partout… »

il n’aime pas trop cette introduction, il la trouve très dispersée… Il l’efface de l’écran de son vieux ordinateur… Il cherche les mots… Il ne sait pas par quoi commencer…. Le début est toujours le plus difficile… la suite vient naturellement… Il change de stratégie: il prend un bout de papier…
« 
Lieu : Casablanca… Date : il ne se rappelle pas … Saison : L’été….

C’est son premier été hors sa ville natale. La première fois qu’il voyage tous seul… Il apprend à connaitre les recoins de la ville. Il y a trop de monde… L’accueil est chaleureux… Sa tante est sympathique… Trop nerveuse… Elle a passé la moitié de sa vie à assurer les bonnes conditions de bonne vie à ses enfants… Très jeune, elle avait décidé de faire du commerce. à BouTwil…Elle avait un coin très connu… (Là bas chacun a son espace et son territoire à défendre).
Une semaine passée dans la découverte de la ville… Il passe les vacances… Il a tout de même commencé à explorer les terrains de ses prochaines activités…
Visiblement il n’est pas venu pour jouer au touriste… Et ben non… Il est venu à Casa, pour gagner de l’argent… Pour vivre sa première expérience… Enfin ses trois premières expériences.

Alors tu veux commencer avec moi ou bien tu voudras quelque chose pour toi seul ? Bien sûr il veut commencer seul… Le sens de l’initiative et de l’aventure l’a toujours animé.

Activités commerciales, d’autres nécessitant un grand effort. … »

Il s’arrête, trace un sourire rayonnant et ferme les yeux pour revivre ces vieux souvenirs…

*******************

J’espère que vous avez aimé le début de mon histoire… Je vous donnerai de temps à autres quelques passage illustrant la suite.

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

18 commentaires

  • smooth

    ça me rappelle mon expérience dans le commerce moi aussi, sauf que moi j’avais pas besoin de quitter ma ville…je cherchais juste à gagner de l’argent suffisant pour financer mes études et bien sur se régaler le week end moi et une très chère amie qui vit en france mnt…je pouvais plus demander à ma mère…à l’age que j’avais je me disais que c honteux de demander à chaque fois….il faut compter sur soi….ça me fait marrer de se rappeler de tout ça…cété une belle période, tu as réveillé en moi la nostalgie d’une belle époque..ah!!! merci…

    sinon c impressionnant…j’attends impatiemment la suite…et stp ne laisse passer aucun détail 😉

  • mellassa

    J’avais ,dans une époque donnée, commencé à rédiger des essaies sur cette période et sur d’autres … C’était tellement fort et pleins de détails que je n’ai pas pu le garder… j’ai tout déchiré…

    J’essaierai de mettre un peu plus de détails… (Il me faudra du courage crois moi)

  • smooth

    tu l’a bien commencé cette histoire…tu as intérêt à bien la décrire et à se rappeler des détails et a avoir du courage surtout 🙂 de mon coté je t’encourage…j’ai bcp aimé le sujet.. 🙂 continue et aie le courage 🙂 Allez simo!!! Allez simo !!! tu vois je t’encourage 🙂

  • .Fou

    la vie n’est pas tjr rose khay mellassa… et ds la vraie vie, y a pas tjr une smooth au coeur sensible tjr prete a compatir, c’est pour ça khay mellassa je vais de temps a autre jouer au mechant et bla hchma o bla hya je venir te critiquer ton propre blog 🙂

    donc plutot que partager avec toi les points communs je vais plutot te noter certains points de convergence…

    1er point: tu m’as deçu quand t’as ecrit que t’as dechiré tes ecrits et tes dessins… vraiment c pas cool de ta part, on dechire pas de tels elements d’expressions et d’evasion… si t’avais des problemes, ses pauvres elements n’en etaient pour rien ! il fallait peut etre se prendre a ton oreiller et le taper mais surtout pas dechirer ton journal intime… non ! on dechire pas son journale intime… moi avec mon journal intime, ds un moment d’hestairie et d’extase, je l’ai plutot brulé ds d’etranges rituels :).
    oups, on me siffle en ce moment que c’est encore plus pire que le fait de le dechirer 😀

    2eme point: tu m’as deçu car le titre du poste ne cole pas avec le contenu. je m’explique, normalement pour le premier paragraphe de la premiere rubrique du premier chapitre de ta premiere autobiographie, je m’attendais que tu nous racontes une periode plus recente que celle ou tu commences ton 1er emploi d’été… en fait t’avais quel age ? 16 ans ? peut etre 14 ans ? en tout cas ça colle pas au titre « Le Debut »
    j suis super crevé en cette fin de journée mais je vais faire l’effort de se rappeler du « le Debut » de mon journal intime (celui qu’a fini en fumé 😉
    voila qlq extraits de ma propres autobiographie:
    {
    aujourd’hui, c’est le 1er jour de ma vie, maman ne le sait pas encore. elle a 20 ans, elle est tres jolie, papa aussi…

    un pied et quelques cheveux ont poussé. aujourd’hui…. buuuurrrrrkkkkkkk, maman vient juste de vomir, je crois qu’elle sait maintenant que j’existe.
    elle est allée chez le toubib, il lui a dit que je naitrai entre avril et mai, en tout cas je serai un taureau !

    je suis un petit garçon mais elle le sait pas encore…

    j’aimerai qu’on m’appelle zinedine, cela me plairait tant… mais papa a dit que ce n’est pas possible.
    maman s’evanoui… desolé maman pour tout les souffrances que je t’ai infligé…

    aujourd’hui il m’est poussé encore qlq chose…

    maman pleure, peut etre elle est préoccupé par ma naissance ? apres tout, y a personne de sa famille avec elle dans ce coin perdu au milieu de ce nul part ds les montages de la region de Fes…

    ajourd’hui c’est le -censuré-… mon indepandance day quoi ! j’ai enfin quitté mon taule. maman etait stressée, papa sautait de joie, les voisins etaient aussi là..
    oh lalalala, quelle honte j’ai piqué, j’etait tout nu quoi !
    franchement j’ai espéré une fête a mon honneur plus vibrante que celle la avec de la bouffe, une console PS2, une planche de surf et un cerf volant comme cadeaux… aiiieeee, je viens de prendre une raclée ! d’accord d’accord, j’ai pigé, je vais crier un peu puis je la boucle…

    }

    tu vois khay mellassa, pour un « Debut », on peut vraiment remonter tres loins 😀

    bon j’arrete mon commentaire je pense que c deja beaucoup….

    NB: ce commentaire a été ecrit sous l’effet d’aucune drogue… wellah je vous le jure 😀

  • mellassa

    Franchement tu as remonté trop loin… 🙂 Mais c’est une très belle imagination que t’as 😀

    Sinon pour l’age de mon premier boulot, je crois que c t à 7 ans avec mon père (Mais c t un apprentissage pas plus) Ce premier souvenir… c t quand j’avais 11 ans…

    Le début … le titre de ce billet veut plutôt renseigner le début de cette aventure…d’écrire une autobiographie… plus que le début de l’histoire elle même….

    Et ce n’est pas mon journal intime que j’ai déchiré 🙂 Celui la je le garde toujours avec toutes les petites histoires d’amour qu’il contienne 🙂 J’ai déchiré plutôt les bouts de papier (D’ailleurs c’est la raison pour laquelle je perd tous mes écris)

    🙂
    J’avais bien dis que Fayçal est une personne très intéressante à connaitre 🙂

  • .Fou

    c’est qui encore ce fayçal o_O ?!!!

    mais vous allez me rendre fou ou quoi ! en tout cas sachez que le suis deja ce fou alors svp rah vous perdez votre temps 😀

    nb: songe a installer le plugin du notificateur par email des nouveaux commentaires

  • smooth

    WOW, Fay on dirait une oeuvre de taher benjelloun…ta un don pour la description et le report des faits…j’ai bcp aimé…
    Mellassa, fin kan ghaber ton copain, ta dû le pousser à écrire bien avant…je savais qu’il était doué et qu’il a des choses à dire…allez Boukou montre lui tes griffes 🙂

    pour le début de Boukou, je suis d’accord avec lui, chaque chose a un début, c relatif et la chose dont parlais Simo c le métier… un jour je vous parlerai de mon début à moi…un beau jour

    sinon continue Boukou…on te suit

  • .Fou

    encore ce Fay o_O’
    ndamtona ga3 😀
    ecoutez, alors que j’ecrivais un commentaire, un type bizarre m’a donné 160 riyales et m’a demandé en echange d’ajouter la signature « *: ex .Fay » une fois terminé ! 😉
    c’est tout ce que je sais moi ! 🙂

    si non, retournons a nos moutons, en fait je suis curieux de savoir ce que vous avez fait comme boulot toi mellassa et aussi smooth.
    (au premiere reflexion, je dirai cameraman de mariage pour mellassa et psychiatre pour smooth 😀 )

    pour ma part, j’ai bossé depuis mon tout petit age a … aider mon pere qu’est propriotaire d’un grande librairie.
    comme c’etait une enorme chance pour moi d’avoir un tel pere, comme j’avais l’accées au tous les magazine, revues, BD, bouquins qui me chantaient… pour moi j’etais deja recompenssé et je n’exigeais donc pas d’etre payé… on n’avait pas donc le meme but (gagner sa vie et s’eclater le weekend…)
    non wellah, meme si le petit diable en moi m’a souvent poussé a voler de l’argent mais c’etait pas vraiment ça qui m’empechait de faire la greve pour ameliorer mon salaire inexistant…
    en tout cas, s’il y avait pas cette librairie, je crois que je chercherais pas un boulot d’été… deja a cet age, il faut dire que je m’entrainais a ne pas dependre mon bonheur avec des dirhams…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *