Le temple des réflexions

Assis sur la terrasse de son café habituel, il se laisse caresser par un petit rayon timide du soleil. Sa chaleur le réconforte et l’apaise au point de lui faire oublier ses tracas et ses soucis. Il suit son lent déplacement et réajuste sa position pour en absorber le maximum. Quel bonheur !

Le bonheur se trouve dans les petites choses simples de la vie ! Son visage rayonne en se rappelant sa discussion avec la dame de « Saykouk »…

La terrasse est vide à cette heure ci. Seuls deux couples occupent le grand espace … Il a choisi de ne pas les observer pour leur éviter toute gêne causée par ses regards insistants et pesants.

Il aime mettre les gens mal à l’aise pour observer les comportements et les réactions. L’être humain est fascinant !

Il prend une gorgée de son café froid. Le café n’a plus de goût, mais il a envie de caféine après une nuit mouvementée et sans sommeil. Son état physique se dégrade de jour en jour, mais il ne fait que continuer sa lutte insensée contre le sommeil. Après l’accident, son sommeil est devenu un cauchemar continu. Il hallucine dès qu’il ferme l’œil et revoit toute la scène avec ses douleurs, ses fracas et son résultat. Il revoit tout les détails comme la première fois où ce qui devait passer est arrivé !

Il commande un deuxième café, cela fait des heures qu’il n’a pas bougé. D’ailleurs, où est ce qu’il peut aller ? Il préfère rester à son temple de contemplation et médiation sur cette terrasse.

Il ouvre un album photo et fait défiler les images des derniers mois. Il a beaucoup changé en essayant d’être lui même.  Il se sent redevable pour la paix qui surgissent de certaines photos. Il sourit en rappelant certains moments.

Il a envie d’écrire, mais il ne trouve pas de sujet. Il ne veut pas parler de lui ni imaginer une situation pour fuir son présent. Il se contente d’absorber la chaleur qui émane du soleil et reprendre la lecture d’un roman qu’il a délaissé depuis un moment.

Des heures se sont écoulées avant qu’il ne se rend compte que la terrasse est à présent déborde de clients et que le bruit est devenu mettre de la situation. Il rentre chez lui ….

Bonne nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *