Ma tribune libre

Midou au Hammam

Midou n’a envie de rien faire aujourd’hui. Il se contente de zapper les chaines… La télécommande tenue dans sa main… Il ne sait pas quoi en faire… Il change de chaîne à une autre sans leur prêter attention. Ces chaines inutiles sont devenues indispensables… Midou se moque… de tout…

Il pleut dehors… Il ne pourra pas bouger hors de son lit… Il réfléchit… Mais quel mauvais temps ! …Quelle malchance !!! Aujourd’hui, il avait prévu de jouer un match de foot… Il allait se sacrifier pour cette bande de nazes… Ces copains d’enfance. Il leur a, en vaine, expliqué qu’il ne sait pas jouer… Que Lui et le sport ont divorcé depuis une dizaine d’années… Finalement, il avait cédé…
Saleté de temps… Le pire c’est que la bande jouera dans toutes les conditions climatiques possibles et imaginaires… « Les jeunes n’ont plus de passe de temps que de le voir jouer !!! »

La télé ne diffuse rien d’intéressant… Le soleil ne se couchera pas d’ici peu… Une longue journée de jeune l’attende… Il avait appris à dire non à tout… Il fera pareil pour ce match ridicule de football… Le tennis est plus classe pour un chômeur dans sa situation… Au moins il aura l’occasion de voir de belles filles au stade. En parlant des filles, il n’a pas encore fait son tour quotidien de séduction. Il n’a pas encore vu sa charmante dentiste, c’est le matin… Ramadan lui coupe l’appétit pour les petits plaisirs de dragues quotidiennes.

Quelqu’un frappe à la porte… On l’appelle… Ils sont là comme prévu, il prend son temps pour réfléchir, il hésite entre ouvrir la porte ou les laisser frapper. Ils savent qu’il est la… Ils n’hésiterons pas à forcer la porte s’il le faudra… A pas hésitants il se dirige vers la porte.
« Je vous ai dis que je ne jouerai pas… En tout cas pas dans ce mauvais temps. Et pas la peine d’insister… En plus, j’ai appelé mon père pour aller au Hammam… Je ne pourrai pas laisser le vieux tout seul au Hammam…Bref, Allah y3awen les garçons… »

Ils retournent de là d’où ils viennent… Ils savaient qu’il ne leur donnera pas une nouvelle occasion pour se moquer de lui et de son jeu débile.

« Bonne idée » Il n’y a pas mieux qu’un Hammam traditionnel pour faire passer cette longue journée… Et pour s’épuiser à fond pour dormir…Ce qu’il déteste le plus est de préparer son sac de toilette et tous ce qui vient avec…

Il prend tout son temps… de toute façon c’est le but voulu de cette aventure… Il ne veut rien oublier… Alors : Lghassoul , champoing, Savon, brosse, Tassa et lkhiss et Stal… Tout est prêt.

Il arrive au Hammam, y de l’eau chaude ? Demande-t-il… J’espère qu’il n’y a pas beaucoup de monde… Le vieux monsieur, lui assure avec un étrange sourire et lui demande de payer 8 Dhs. « C’est vide, c’est Ramadan !!! Alors tu paies les 8 Dhs ? Dis t’as besoin d’un KASSAL (Quelqu’un pour faire un massage) »
Non, merci.. Le Hammam est devenu trop cher !

Il rentre à la chambre froide, le vestiaire… Un autre vieil homme se balade en slip… Son corps s’est affaiblit par l’humidité permanente de ce four à vapeur. Il déplace les seaux, les vide et les remet à leur place. Il a l’air très fatigué… Malgré cela, il avait une lueur d’un sourire qui apparaît de temps à autre pour illuminer son visage. Midou, a ressenti un sentiment bizarre ! C’est de la pitié ? Lui qui se moque de tout… Son cœur a ressenti en ce moment ce sentiment humain … Il le quitte des yeux… et se déplace vers le seul coin vide du vestiaire… « Le vieux à la réception s’est moqué de lui, le Hammam était comble, l’état du vestiaire l’indique »
Un petit garçon le regarde… Midou déteste les garçons… Ils sont insupportables avec leurs questions inépuisables… « Pourquoi ça, pourquoi ceci, pourquoi cela etc… Blabla… » Il avait vécu l’expérience du babysitting de son neveu durant 3 jours infernaux… Depuis ce temps là il haït les enfants…

Il jette un regard effrayant vers l’enfant en essayant d’avoir l’air d’un kidnappeur… Mais le garçon, se sentait en sécurité avec son père… Cette stratégie n’a pas abouti… Midou décide donc de l’ignorer, mais c’était déjà trop tard… « Papa, papa ce monsieur me fait peur, il m’a regardé et a essayé de m’effrayer… Papa… Wa333333 »

Une envie de meurtre l’envahie soudainement… Il ignore le garçon et fait semblant de ne pas entendre le commentaire insignifiant de son père…

Il se déshabille, arrange ces affaires dans son sac et il le donne au vieil homme en slip, pour le mettre dans le placard encastré…

En plus de son seau, il prend trois autres… et se dirige vers la chambre chaude près de « Barma » … Il n’y avait pas beaucoup de monde : trois personnes allongées dans les coins de la chambre : Un jeune homme et deux vieillards. Ils essaient de profiter le maximum possible de la température élevée de cette chambre.
« Salam »… Il lance ce mot et se case dans le seul coin vide… Il remplit les seaux, murmure quelques mots incompréhensibles et s’allonge pour absorber la chaleur…
Une nouvelle personne est venue s’ajouter à la scène… Le mec, qui ne porte presque rien, s’installe à côté du jeune homme, lui chuchote quelque chose et il rit ensuite d’une manière qui attire l’attention. Midou, se met debout à moitié sur ces genoux, fait semblant de ne pas suivre la scène. Même si la vapeur a rendu la visibilité difficile. Le nouveau venu, faisait un massage au jeune homme… On dirait deux amants…

En silence, Midou se lève, suit de près la scène, attrape une partie dure d’un seau, s’approche des deux amants, et lance un cri de guerrier en colère et attaque avec son armes ces deux « Saletés de la société » ces deux « sales tâches »… Il les a surprit par cette attaque… Comme un fou, il frappait à gauche à droite, au visage, au pied , au dos… Les deux vieillards après avoir compris ce qui se passe, l’ont rejoint… Même ceux qui étaient au vestiaire, ont fait leur part…

Les deux homos, étaient pleins de sang et incapables de se défendre… Les visages défigurés, des blessures partout… A la sortie du Hammam, Il arrivait à peine à porter leur vêtement… Nos héros, suite aux consignes de Midou, les ont attachés, et ont appelé la police… « En plein Ramadan, les salops !!! »

Midou, n’a plus envie de prendre sa douche… Il a libéré la colère qui a été en lui… Il nettoie le sang qu’il avait sur les mains et au visage… Reporte ses vêtement et quitte le Hammam sous les applaudissements des autres… Comme il déteste les homos….En les voyant il peut facilement commettre un crime… Une tuerie.

By Boukou 🙂

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

29 commentaires

  • hana

    7shooma 3leek … hada shoro3 fel Katl … du sang partout wah 🙂 .. il a l’air costo ton midou mais à un moment ,.Je croyais que tu allais l’envoyer finalement en taule .

  • smooth

    c trop marrant ton histoire, tu es doué aussi pour le comique 🙂
    je l’ai suivi avec passion, zwina bezaf lhistoire, je vais essayer de lire les autres pour composer une image sur votre « Midou machakil » là 🙂

    NB: juste une toute petite précision, à ma connaissance lHammam ça coute 10dh mnt et plus 8dh 😀 rah zado fih wa9ila 🙂

  • brimede

    Coucou les filles 🙂

    @Smooth: C la même remarque qu’on lui a fait au forum lol … ça se voit qu’il parte pas au hammam 😉

    Mnt Midou est un pur Homophobe … Ne l’es-tu pas aussi Boukou ?

    Moi j’applique mon jemenfoutisme. Je pars du principe que chacun est responsable de ses actes … Je ne vais pas changer le monde… l’homosexualité existe depuis la nuit des temps ! Ce n’est pas qu’en tabassant un homosexuel qu’il ne va plus l’être …

  • mellassa

    @Smooth : Oui je suis parti me renseigner sur le prix du Hammam … Vous aviez raison le prix a changé

    Mnt Midou est un pur Homophobe … Ne l’es-tu pas aussi Boukou ?

    Je le suis… Je les déteste…C’est l’un des comportement anti-nature … Je peux tolérer d’autre comportements mais pas celui la.

    Midou les as tabassé pour libérer sa colère….

  • smooth

    on peut appliquer ce jemenfoutisme pour avoir l’esprit tranquille, sda3 dial rass blach menou mais c’est pas une solution il faut mépriser déjà ce comportement indigne de l’humain…je me rappelle qu’il y avait une personne de ce type que je connaissais, on a fait le secondaire ensemble, il le niait pas devant mes camarades de classe, et pourtant il était bien comme personne, d’une bonne famille, serviable et intelligent, mais je vous cache pas que ça m’écœurait dy penser à chaque fois qu’on a loccasion de papoter, tantôt je l’évitais par mépris, tantôt je tenais à le sensibiliser aux dangers humains et religieux, chose que j’ai pas réussi à faire car je pouvais pas entammer de telles discussion..vraiment ça me faisait de la peine..

    comme a dit Boukou c contre la nature, qd on défit la nature, on devient hors la loi…

  • brimede

    Mépriser ce comportement ? J’aurai apprécier plus les verbes sensibiliser, soigner … Certes ce n’est pas un comportement normal, mais pas aussi anormal … L’anormal c’est ce qui provient des faits inconnus … Là c’est différent ! Ce sont des problèmes psychiques … Des pressions enfantines et une mal éducation dès un jeune âge, ce qui pousse la personne à s’orienter et s’intéresser à des personnes du même sexe. pensez-vous vraiment que si ces personnes avaient le choix, seront-ils homos ??!! Et surtout dans des sociétés musulmanes qui rejette théoriquement tout individu du genre …

    je ne défends pas ces personnes, mais j’aime trouver des solutions logiques et humaines … Les tabasser, les rejeter ou même les mépriser ne changera rien dans leur situation …

    Pourquoi pas un centre psychiatrique d’homosexuelles, pédophiles … Rahe je trouve que c’est impossible que ces gens ont le choix de leurs orientations et qu’ils choisissent de devenir tel ou tel …

  • smooth

    quand j’ai dit mépriser j’entendais par ça de ne pas être indifférent, ce qui me dérange moi c vivre en harmonie avec ses gens, et admettre leur droits, c surtout cette indifférence que je veux pas moi, je veux pas que les gens soit indifférent insouciant, c’est un fléau quil faut en admettre l’existance oui, mais pas pour autant l’accepter..si ce n’est pas qqun qqun que tu connais mnt qui en souffre c peut etre le cas dans lavenir, en l’occurence nos enfants…donc il faut le combattre, par ce que tu as cité, je suis tt à fait daccord, j’ai tjs été de cette école, sensibiliser les gens les écouter leur donner une chance…ça se trouve qu’ils ont besoin que d ça!!

  • brimede

    @Boukou: Être un fidèle de cet espace et avoir des très bons amis comme vous ne pourra me laisser que joyeux et reconnaissant à cette chance non donné à tout le monde 🙂

    Ki jitek fi hadi ? hein ? On compte 1 – 0 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *