Ma tribune libre

Parole de coeur et d’esprit…

Francis Cabrel est entrain de chanter sa mélodie de « Samedi soir sur la terre ». Je connais la chanson par cœur… D’ailleurs je connais cet album par cœur… Eh oui. Ces derniers jours j’ai consacré plus de temps pour le « rendez-vous »… Je ne connais pas l’histoire et quoi mettre et je ne veux surtout pas tomber dans le piège de répétition. Je vais la finir pour attaquer de nouvelles choses, de nouveaux sujets.
Le lecteur rejoue les mêmes morceaux que j’ai sélectionné. Bigg, Cabrel, Anti-terrorisme…
La radio a joué un rôle primordial pour promouvoir le rap marocain. Je n’aime pas ce style… n’est d’ailleurs les chansons à part quelques unes. Je crois que les partis politiques pourraient utiliser ce style de musique, très appréciée chez nos jeunes, pour transmettre leur message et inciter les jeunes à voter pour eux…
« J’ai jamais appris à me battre contre les poupées » La corrida est une très belle chanson de ce grand musicien… Le temps passe vite quand on essaie d’avancer en avant.
L’autre jour, en prenant mon taxi comme d’habitude, une demoiselle a voulu se montrer. « Attendez-moi dans la zone fumeur à MAKDO, je vous dis LA ZONE FUMEUR » elle l’a répété plus de 3à quatre fois. Elle criait au téléphone. Au début, je me suis bien marré. Mais au fond, c’est d’un changement radical de mentalité qu’on est entrain de vivre. Elle essaie d’attirer l’attention par sa « Zone fumeur » et après ?!! Je suis une fille libre, donc je fume. Ou bien je fume donc j’existe. Personnellement je n’ai aucun problème avec la cigarette. Pour moi ce n’est qu’une décision et un choix qui se fait avec conviction… Mais je suis contre le fait de la considérer comme un moyen pour montrer son existence… « Désolé je ne fume pas »
« Elle relève ces cheveux et elle espère qu’il devine dans ces yeux de figurine » La mélodie continue…et l’histoire avec.

L’autre jour, j’ai lu dans un blog la question pourquoi les bloggeurs bloggent-t-ils ? Et oui, je ne me suis jamais posé la question. Peut être parce que le fait de blogger est une suite logique de ma passion de l’écriture. Je blogge donc j’existe. Dans le passé je disais : « J’écris donc j’existe ». A travers le blog, les gens nous connaissent, nous aiment ou nous détestent. Ils ne sont pas d’accords avec ce qu’on écrive … Ils adhèrent à nous idées et partagent nos opinions… Un tas de facteurs, réunis, pousse un bloggeur à écrire… et à blogger…

« Ma ville est sale…Je suis un étranger… dans la ville où je suis né »… C’est toujours ce grand monsieur Cabrel…

Franchement, dans des moments comme celui la… j’aimerai tout refaire… j’aimerai tout revoir… j’aimerai revenir le petit bébé adoré de sa mère…
En parlant de mère…Elle est si belle, si tendre et …Hbila…Je t’aime Maman…

Je t’aimais je t’aime et je t’aimerai… Pour finir en beauté ce billet… Je sais que j’ai un peu fait le tour sur plusieurs points, mais, comme je vous ai toujours habitué …j’écris les paroles de mon cœur et ce que me dicte mon simple esprit…

Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu’on promet
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai

J’adore ce passage…

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *