Renaissance !

Et la ville retrouve son âme !

Depuis une bonne période de temps, il n’osait pas visiter la ville car il avait peur d’affronter ses propres souvenirs. Il avait peur de faire face à la solitude et au mal-être bien ancré dans son subconscient. La destination où il a fini par atterrir quand tou­­­t a commencé !

Les murs bleuâtres, les ruelles étroites, les boutiques pleines à craquer, les éclats de rire, les regards des gens, le coucher du soleil, les dealers dans chaque coin de rue et quelques vendeurs ambulants… Il a pu finalement les voir en couleurs et ressentir l’histoire qui se cache derrière chaque trait et chaque détail. La ville renaissait de ces cendres dans cette soirée pluvieuse.

Il courait dans tous les sens, marchait vite, dans l’espoir de ne rien rater et d’absorber toute l’énergie positive que la ville dégageait à cet instant précis. A la « David Dunn » il se frottait au gens pour essayer de cerner leurs histoires et les secrets qui se cachaient derrière chaque expression ou regard intrigué par la vue du « Gringo » qui avale sa « Caliente » en marchant dans la rue !

Il a savouré chaque instant du silence partagé, chaque bout de discussion abordée et toutes les questions posées et analyses faites.

Il a pu retrouver ses olives adorées !

Il monte la grande tour pour avoir une vue imprenable sur la ville. Le paysage est majestueux et par moment nostalgique à une période où il y avait moins de câbles et de récepteurs sur les toits. Malgré le froid, il a envie d’y rester pendant des heures. La hauteur favorise l’absorbation des ondes énergétiques. Il veut effacer l’ancienne image de la ville par une toute nouvelle représentant sa vraie réalité et non des débris noircis bien submergés dans son subconscient.

La ville est une jolie dame, qui malgré l’âge, préserve bien son charme, sa délicatesse et sa belle manière d’être. Elle s’impose sans faire le moindre effort. Elle marche dans la voie de l’histoire tout en gardant son identité et sa grâce. Elle vous charme du premier regard et tel un amoureux, vous ne pouvez plus faire marche arrière. Vous êtes condamné à vie.

Il apprécie la visite, certes éclaire, mais qui a réussie à arrêter à la machine à remonter le temps, d’y naviguer et donner une nouvelle image à la ville. Something has changed and he loves that feeling. Sometimes, a single smile can change the world upside down.

Bonne journée

Texte écrit en écoutant :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *