Sky’s the limit

C’est frustrant par moment…

Plongé dans ces idées perturbées par les récents évènements. Il a réussi à stopper, le temps d’un répit, toute réflexion sur la suite. Il a réussi le challenge de vivre l’histoire de ses lectures. Se détacher de tout et n’être présent que pour son petit prince.

Son petit prince est sa réelle raison d’être. Son sourire, son innocence, son imagination débordante, son énergie abondante, son amour et sa tendresse lui donnent le bon sens à la vie. Tout comme lui, il est impatient. Tout comme lui, il voit le bien dans les autres. Tout comme lui, il est facile à vivre. Tout comme lui, il s’entête. Tout comme lui, il a besoin de contact humain, même si par moment c’est très décevant…

 Il ferme les yeux pour appeler le sommeil, puis il les ouvre lentement, le regard triste, mélancolique et plein d’espoir. La voix troublante et un petit sourire inquiet sur les petites lèvres, il lui demande : à la rentrée de l’école, viendras-tu souvent me voir le soir après que je termine mes devoirs ? Cette nuit-là, il a pleuré les larmes de son corps. Oui, mon petit prince, je serai toujours là et je ne serai jamais loin !

La matinée est pluvieuse. La fin de l’été s’annonce avec ces premières pluies. Certes, il fait encore chaud, mais le ressenti déclare le changement prématuré d’une courte saison estivale. Le petit prince doit être préservé, pense-t-il, quel que soit le prix à payer !

Le café est vide à l’exception de quelques courageux qui ont décidé de sortir de leurs bureaux ou leurs lits. La journée s’apprête à une activité de divertissement télévisé plutôt qu’une sortie pour voir le monde… Ce monde qui n’est réel que parce qu’il est observé!

Rêver reste l’option la plus intéressante. Il replonge corps et âme dans les détails, émotionnels, intelligents et sensationnels de sa récente discussion. Sky is the limit, pense-t-il, lui qui s’est souvent mis, autour de ses projets, des limites vides de sens mais pleines de craintes.

La théière a refroidi plus rapidement que ce qu’il pensait. Il verse un dernier vert, le contemple… Finalement on paie le service, le cadre et non pas forcement la qualité du produit. Ce thé sans sucre a du coûter moins de deux dirhams… Le système économique est loin d’être adapté à sa vision idéaliste. Son petit prince a besoin de compagnie, d’une présence accrue et de maintenir ce lien d’amitié.

Ses mots coulent lentement, il se rappelle les différentes expériences humaines rencontrées ces dernières semaines. L’ombre d’un sourire se trace sur ses lèvres en se souvenant des discussions, des débats et des échanges. Il a eu de toutes les couleurs. Il a passé ses soirées à observer et écouter les gens…

es lèvres en se souvenant des discussions, des débats et des échanges. Il a eu de toutes les couleurs. Il a passé ses soirées à observer et écouter les gens…

L’heure annonce midi. Elle déclare que le temps de la pause est terminé et qu’il faudra se remettre sur terre pour lutter contre les frustrations car au final : Only the sky is the limit !

Bon appétit

2 commentaires sur “Sky’s the limit”

  1. Si précieux d’avoir sa raison d’être sous forme d’une créature qui porte ses gènes.
    Tes mots débordent d’amour pour ton petit prince, que dieu vous garde.
    Ravie de te lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *