Ma tribune libre

La fille du désert

La fille de désert est en manque absolu du soleil. Il est parti depuis des jours sans laisser de trace. Sans même laisser un petit mot d’au-revoir. Elle se sent vide. Vide en tout après son départ. De quoi remplir le vide ?  Le vide est plein de tristesse. Elle cherche ce soleil partout…

Va-t-il revenir ? Elle part vers ses origines… Au désert lointain de la ville presque morte. Elle creuse   partout!! La recherche n’aboutit pas … Elle pose la question au petit grain de sable devenu noir… Où est passé notre soleil ? Incapable de répondre, il se contente de lui tendre sa petite main…pleine d’espoir : Il reviendra lui dit-il…
Elle déteste le vide… Et elle n’aime pas être seule… Le soleil l’a laissé seule faire face à ses souffrances. Elle retourne le chercher… Dans la vallée de la cité des perdus… Où le soleil passe ses nuits…Elle demande au gardien qui lui répond : Il vient de quitter la cité pour continuer son voyage perpétuel… Dans la cité désertique…
Elle finira par le retrouver, ce maudit soleil… Il faudra qu’il remplira le vide qu’elle ressente par sa lumière… Pour éclairer les chemins de son âmes… Pour d’y mettre de la vie et de l’amour…
La fille du désert continuera sa quête… Car le soleil ne veut toujours pas se montrer. Elle doit remplir le vide pour retrouver le goût de la vie… à côté du soleil.
Le soleil la réconforte, la rassure et lui indique le chemin quand elle suit ses traces sur le sable du désert ou sur la surface agitée d’une mer atlantique…

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

2 commentaires

  • hana

    Je me permets :
    Je trouve que la fille du désert ne cherche pas le soleil mais plutôt sa chaleur – c’est ce qui la rassure le plus- …Tu dis : Elle se sent vide … et non Elle sent le vide …je la vois avec une vie pleine d’événements et donc n’a pas besoin de remplir le vide ….. le vide ne peux être qu’un froid que seul UNE chaleur pareil à celle du soleil est capable de faire disparaitre.. …et je crois qu’elle ne retrouvera jamais ce qu’elle cherche si tous ceux -qui sur son chemin- ont le Silence comme devis …
    Ceci dis Par rapport au premier texte je voyais une complicité entre la fille du désert et le soleil et non une dépendance comme tu me donnes l’impression dans ce texte..
    C’est jolie le texte 

  • mellassa

    merci pour le commentaire… Et pour le passage 🙂

    Alors Je me permets moi aussi :
    Tu dis que la fille cherche la chaleur du soleil, mais cette chaleur n’existera que s’il existe. Et le soleil ne donne pas que la chaleur mais aussi la lumière qui éclaire le chemin… Donc, dans recherche de la chaleur elle doit également rechercher la source 🙂

    Pour les chamboulements de la vie je ne suis pas d’accord, le vide est en elle même et ce ne sont pas les événements qui le remplissent mais plutôt la lumière, la chaleur et le soleil lui même.

    Le Silence vaut mille paroles 🙂 et il est plus parlant que les mots.

    Ce n’est pas une dépendance, c’est un besoin, et une recherche de soi. La fille se projette dans le soleil….Car elle s’y identifie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *