Ma tribune libre

Rencontre hasardeuse

De quoi voulez vous que je vous parle ce soir, aimerez vous que je raconte mon histoire ? Auriez vous le temps nécessaire pour m’écouter ? Auriez vous le courage de rester jusqu’à la fin … De me suivre dans mon délire ? Auriez l’audace de m’arrêter quand il faudra ? Auriez vous la volonté de m’écouter sans m’interrompre, sans me poser vos questions ? Auriez vous la gentillesse de me regarder face, sans avoir pitié de moi ? Auriez vous l’amour pour me serrer dans vos bras et calmer mes douleurs internes ? Auriez vous le calme pour absorber ma colère ? Auriez vous la joie pour dissiper ma tristesse… Voulez vous entendre mon histoire ? Alors écoutez la…

rencontre hasardeuse

Un jour, seul… Non avec un copain … A deux l’histoire a plus de sens… J’ai trop écrit d’histoires à seul personnage… Alors ils sont deux, jeunes, souriants… Notre ami est à la recherche de l’inconnu… Il est à la recherche de l’aventure… C’est la rentrée scolaire… « Qu’est ce que vous dites si notre héros est au lycée ? »… De toute façon vous n’avez pas le choix… C’est moi qui décide… Notre ami, parle à son copain…Ils font la découverte de ce nouveau monde… A deux ils parlent aux filles, aux nouveaux lycéens… « On leur donne des prénoms ? Je n’ai pas trop envie »… Vous dites que c’est nécessaire ? Ok, on choisira Ayman pour notre ami, et Souhail pour son copain…

Revenons à nous moutons… Nos deux amis, se baladent dans la cours du lycée… Ils dragues les filles… C’est l’une des activités les plus attractives au lycée… Ils observent deux proies de loin… Il s’échangent un regard rapide et sans prononcer un mots il s’approchent de deux filles… Une voilée et une autre ne le porte pas…Ayman, observe la fille voilée… Son coeur bat très fort sans trop comprendre pourquoi!!!C’est elle sans doute… Il ne peut pas agir… Ni parler… Il s’adresse donc à Souhail, à haute voix… « Tu sais la prochaine fois ne m’appelle pas Aymane quand tu viendra me chercher à la maison; il y a dans le même immeubles deux autres qui portent le même prénom… » A haute voix « Appelle moi par nom de famille »… Il regarde la fille « Et oui, il faut que tu appelle KOUDARI » …Il observe la réaction de la fille… Elle ne bouge pas… Alors il crie pour attirer son attention « Ok Koudari….  » cette fois ci… Elle répond à l’appelle… Avec sa copine elle se dirige vers lui … »Excuse moi, tu as dit Koudari ? … Tu habites ou ? Tu connais foulane ?Je suis Ilham koudari… « … Oui je connais, il répond… « C’est mon père »…. C’est elle… Elle répond avec une voix choquée  » Et ben figure toi que c’est aussi mon père »… C’est sa soeur…Il ne l’a jamais connu auparavant … Il ne sait même pas comment réagir… Il se contente de lui tendre la main…

« Je n’ai pas trop envie de continuer à imaginer la scène »… Une rencontre au hasard… Entre un frère et soeur qui ne se connaissaient pas… Faute du père…

J’imagine que ces deux personnes ont repris contacts… qu’ils gardent le contact… Et je me contente de vous poser ces questions …Avez vous aimé mon histoire ? Est il possible de trouver un tel cas dans la réalité ? Et que pensez vous des parents qui délaissent et abonnent leurs enfants ?

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

23 commentaires

  • smooth

    waw, drôle d’histoire…mais tu t’es arrêté au moment où il fallait la continuer, je m’y suis attaché tellement elle m’a bcp plu, ça mérite une suite…stp ne la laisse pas suspendue comme tu avais fait pour d’autres..ton histoire peut bien exister..

    Je blame personne, c vrai que les parents n’ont aucune excuse, c’est lamentable mais parfois c’est plus fort qu’eux…et ce qui compte à la fin c’est tolérer l’autre être indulgent, et admettre la réalité, ce qui compte c’est que tout le monde retrouve tout le monde, les retrouvailles..ça se trouve que Aymane n’avait pas de soeur avant, et que Dieu a voulu qu’il l’ait…dommage que c tjs les enfants qui paient à la place des parents….une soeur bien éduquée ça vaut de l’or de nos jours…

    J’éspère que ton Aymane se compotera comme un grand avec Ilham..je me laisse imaginer qu’il est plus agé qu’elle, donc c’est lui son grande frère, son protecteur, la pauvre elle n’a rien fait pour qu’elle subisse tout cela, ni lui d’ailleurs, et c’est pas une raison pour haïr son père, on choisit pas ses parents, on s’accommode avec le statut actuel de la chose..tout ce que je souhaite c’est que le père est bien conscient de ce qu’il a dû commettre …

    Je crois que mchit b3iiiiiiiiiid 😀 mais j’aime tout ce qui est différent, c’est la différence qui fait en sorte que nous nous marquions, qu’on se distingue des autres…

    A toi pour la suite…

  • Illis

    Pour répondre à ton questionnement, oui , le cas se présente fréquemment malheureusement……faute à la sté!

    Le début est très attachant. J’aime bien le style des questionnements, ça évoque des intentions et des sous intentions qui t’attachent encore plus à la suite. Ce qui nous pousse à chercher la confirmation.

    Merci.

  • mellassa

    waw, drôle d’histoire…mais tu t’es arrêté au moment où il fallait la continuer, je m’y suis attaché tellement elle m’a bcp plu, ça mérite une suite…stp ne la laisse pas suspendue comme tu avais fait pour d’autres..ton histoire peut bien exister..

    Je ne pense pas que l’histoire doit avoir une suite… Elle s’est arrêtée au mement de la rencontre …. Et c’est à nous de tracer une suite… Enfin une suite logique ou même illogique.

    Je blame personne, c vrai que les parents n’ont aucune excuse, c’est lamentable mais parfois c’est plus fort qu’eux…et ce qui compte à la fin c’est tolérer l’autre être indulgent, et admettre la réalité, ce qui compte c’est que tout le monde retrouve tout le monde, les retrouvailles..ça se trouve que Aymane n’avait pas de soeur avant, et que Dieu a voulu qu’il l’ait…dommage que c tjs les enfants qui paient à la place des parents….une soeur bien éduquée ça vaut de l’or de nos jours…

    Non je ne pense pas que les parent peuvent être pardonnés… Enfin pour de tels erreurs…

    J’éspère que ton Aymane se compotera comme un grand avec Ilham..je me laisse imaginer qu’il est plus agé qu’elle, donc c’est lui son grande frère, son protecteur, la pauvre elle n’a rien fait pour qu’elle subisse tout cela, ni lui d’ailleurs, et c’est pas une raison pour haïr son père, on choisit pas ses parents, on s’accommode avec le statut actuel de la chose..tout ce que je souhaite c’est que le père est bien conscient de ce qu’il a dû commettre …

    Pour le père je ne sais pas… Mais à mon avis il faudra qu’ils assument les conséquences de leurs actes…

    Je crois que mchit b3iiiiiiiiiid mais j’aime tout ce qui est différent, c’est la différence qui fait en sorte que nous nous marquions, qu’on se distingue des autres…

    A toi pour la suite…

    En fait je me suis inspiré d’un truc que j’avais lu y a quelques jours… Sur une telle rencontre et … Je voulais le partager à ma manière…

  • mellassa

    Pour répondre à ton questionnement, oui , le cas se présente fréquemment malheureusement……faute à la sté!

    Oui peut être … je l’avait lu sur le net …

    Le début est très attachant. J’aime bien le style des questionnements, ça évoque des intentions et des sous intentions qui t’attachent encore plus à la suite. Ce qui nous pousse à chercher la confirmation.

    Et tu l’as trouvé ? 🙂

  • smooth

    on se perd un peu, au départ tu dis mon histoire…je m’attendais à du réel…peu importe si c’est réel ou pas du moment que l’histoire peut bien l’être…

    @ Non je ne pense pas que les parent peuvent être pardonnés… Enfin pour de tels erreurs…

    Je suis d’accord avec toi dans le cas où les parents ne se culpabilise pas, ne se rendent pas compte de leurs actes, mais si ils le regrettent on doit les leur pardonner…Simo, on pourrait tous tomber dans ce pétrin..rien n’est sûr…la roue tourne…ça se trouve un jour tu le fera et ça serait plus fort que toi, tu tombera amoureux d’une deuxième femme tu te mariera avec elle tu aura un enfant…que tu essaie de le cacher des autres…je sais que ça parait pas bon, mais tout est possible dans cette vie, surtout le coeur c un peu dur à gérer…à méditer…

  • mellassa

    je m’imagine mal dans cette situation….
    En plus y a deux choses… y a la raison qui doit l’emporter sur le coeur… Sinon on est mal foutu 🙂

    Pour mon histoire j’avais envie d’écrire sur autre chose… Sur une des mes expériences à la con 🙂 mais bon j’ai préféré changer l’histoire 🙂

  • brimede

    Q: Aimerez vous que je raconte mon histoire ?
    R: Oui, j’ai envie de voyager vers d’autres univers.

    Q: Auriez vous le temps nécessaire pour m’écouter ?
    R: Il fait déjà nuit. je suis seul au bureau. Je veux pas rentrer mnt, je vais un peu t’écouter

    Q:Auriez vous le courage de rester jusqu’à la fin …
    R: Je ne veux non plus dormir au bureau

    Q: De me suivre dans mon délire ?
    R: Je supporte tes délires comme d’hab.

    Q: Auriez l’audace de m’arrêter quand il faudra ?
    R: Je ne peux pas, t’es loin pr t’arrêter.

    Q:Auriez vous la volonté de m’écouter sans m’interrompre, sans me poser vos questions ?
    R: à ton avis, j’ai d’autres choix ?

    Q: Auriez vous la gentillesse de me regarder face, sans avoir pitié de moi ?
    R: Je suis loin a weldi, fine ghadi nchoufek :s

    Q: Auriez vous l’amour pour me serrer dans vos bras et calmer mes douleurs internes ?
    R: Si je te console pas dans tes moments difficiles, pas la peine de me considérer ton ami.

    Q:Auriez vous le calme pour absorber ma colère ?
    R: tkt, je suis calme de nature

    Q:Auriez vous la joie pour dissiper ma tristesse…
    R: Bien évidement.

    Q: Voulez vous entendre mon histoire ? Alors écoutez la…
    R: C le moment de rentrer chez moi, je l’entendrai une fois chez moi.

  • nawal

    iwa hamdoullah 3raf que c sa soeur kbal maytzawaj biha mais comment il a su qu’elle porte le meme nom que lui? wla ghir c t au hasard? mouhim 3la slamthoum lilkaw ba3dhoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *