Ma tribune libre

La nuit qui précède… La fin

Entre lui et son ame

Dois-je le faire ?
Oui, c’est ton devoir, c’est ta raison d’être.
Es-Tu sûr ?
Oui, n’as tu pas lu les recommandations ?
Certes, mais je ne suis toujours pas convaincu !
L’ampleur est énorme, la récompense est inégale.
On n’est jamais sûr.
J’en suis convaincu. Toutes les preuves sont de mon côté.
Et tes parents, tes frères, tes amis ?
Ils ne méritent pas que je reste. Ils sont dans une mauvaise voie…
Et ta copine ?
Je t’avais bien dit que je n’ai pas de copine. Je n’aime pas l’appellation.
Ok, ok ta femme … Cela te va mieux ?
Elle n’a pas le choix et elle doit accepter son sort.
J’aimerai bien savoir d’où tiens-tu cette certitude.
C’est ma raison d’être… Mon devoir
Pourquoi maintenant ? Pourquoi pas dans le passé…Pourquoi pas dans le futur.
Parce que je suis prêt… Le devoir m’appelle.
T’as pensé au mal que tu créeras avec ton acte ?
Ce n’est pas du mal mais aussi du bien… Je vais me libérer de tous ces chaînes.
Tu ne penses qu’à toi. T’es trop lâche pour face à la vie.
C’est eux qui ne nous laissent pas le choix de décider de notre vie.
Ce n’est pas une leçon qui tu vas donner la. Mais un châtiment contre toi même.
Ils doivent payer le prix de leurs actes.
Et toi, penses-tu que tu ne vas pas payer ?
Moi je serai récompensé… Ils me l’avaient dit.
Et ben, bonne chance alors, tes parents, tes amis et ta femme auront honte de t’avoir connu un jour.
Je ne fais cela que pour le bien.
T’es incapable de distinguer où est le mal du bien. Donc, ne parle pas à leur place. Laisses les décider de leur sort.
Je n’ai plus envie de continuer. Demain je le ferai…
Adieu alors. Bonne explosion !!! Pauvre-con.

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

9 commentaires

  • Fatiza

    Si tu me permets de commenter ton article , je ne dirai que ‘Quel ascenseur émotionnel tu nous fait monté par cela’
    Image nue d’un terroriste décidé, tu l’as bien cadré.
    Bravo

  • smooth

    ce qui est intelligent dans cet écrit c’est que l’écrivain n’a pas impliqué son point de vue 🙂 un dialogue entre deux qu’on suppose amis… je ne sais pas… ce qui est sûr pour moi c’est que la vérité est bien ailleurs…

  • Illis

    Bonjour,
    si si son avis a été impliqué  » Pauvre con » ne vient pas du néant.

    Rien qu’hier, j’étais en train de penser longuement à ce sujet quand je vois que tu l’a abordé maintenant. Un sujet que j’ai abordé en se posant plusieurs questions auxquelles je ne désire pas avoir de réponses mais des actions :

    – Quelle est à votre avis l’autre solution ? L’autre alternative ?

    – Ne sommes nous pas assez hypocrites, nous dénonçons ce système de clientélisme, népotisme, tyranie, loi du fort, « loussakh » mais nous l’acceptons finalement, en s’y adaptant tranquillement, même le petit doigt ne bouge pas ?

    – Est ce parce qu’on se dit qu’au meilleur des cas, notre action serait oubliée dans un laps de temps, ou parce qu’on a peur d’agir et de perdre ce que l’on a construit, ce qui nous pousse à dire que nous n’avons pas assez confiance en Dieu, que notre croyance n’est pas à son paroxysme ?

    – Des fois on se dit que nos études récompensé espar notre boulot est le meilleur moyen pour bâtir une bonne société ? Malheureusement, ce que l’on voit c’est une augmentation des taux des fléaux néfastes ? Nous travaillons comme des cons 8h par jour et notre salaire est déboursé dans ttes autre activité pour oublier le quotidien amer, notre fonction fait partie intégrante de ts ces fléaux, pouvons nous avancer sans corruption, sans leche-botting….. Finalement, ce moyen n’apporte-t-il pas que dale ?

    – Pensez vous que nous prenons assez de temps pour rediriger notre vie selon les bons principes, nous acceptons, acceptons, acceptons, parlons, parlons, parlons, consommons, consommons, consommons…..?

    – Enfin Palestine, je te crie, que puis je faire d’autre face à ttes les pressions, face à ttes les forces que moi même j’ai laissé et admis d’être construites auparavant avec mon propre consentement et mon aide précieuse indirectement, que puis je faire d’autre ? Est ce que je te connais assez ? Est ce que je connais ton historique et ton quotidien ? Pense ai je un jour à toi cher jeune cadre palestinien musulman arabe ? M’exploser dans une voiture kamikaze entre une dizaine de militaires m’a tenté ? S’exploser pour tuer un seul militaire est le seul et unique objectif pour un bébé palestinien ?

    Et moi là je suis en train d’écrire…..je m’éduque mais vaut mieux éduquer aussi aux alentours.

  • smooth

    Ce que je voulais dire Illis c que l’auteur aurait pu ecrire un écrit comme ce que toi t’as écrit, mais a choisit un dialogue qui mènera dans les commenatires à un sujet proche que nous vivons ces jours ci : Ghaza…

    J’ai bcp aimé ce que t’as écrit Illis, mais moi croit moi je ne sais pas pourquoi mon crayon refuse d’écrire quoi que ce soit, je prend mon stylo et pas d’inspiration, peut etre que l’amertume est bcp plus forte, peut etre que mon interieur me dit que quoi que tu écrives, yora pas d’echo, on a besoin de bcp plus…

    Si on voit ce que les media ont diffusé ces 10 jours et on sent rien dans nos coeurs et nos cerveaux ne s’usent pas à force d’y penser, c qu’on mérite pas d’appartenir à cette oumma, ce que je vois moi dans tout ça, je vois des gens s’acheter de bonnes places dans l’autre monde et nous au bas de l’échelle en train de penser au quotidien…et quel quotidien !! eux attachés à la mort et nous à la vie…

    La morale de l’histoire : ce qui se passe dans le monde date de plusieurs années et qui sait pour combien encore, des générations mourront et d’autres viendront mais ce qu’il faut faire c prendre une position par rapport à ce qui se passe et se poser cette question : c quoi ma contribution, qu’est ce que j’ai fait vis à vis cette affaire ??!!

  • Illis

    Qu’est ce que j’ai fait, Rien, qu’est ce que je peux faire, Rien.
    Qu’est ce que nous avons fait, Rien, qu’est ce que nous pouvons faire , Beaucoup.
    Comment ? ça demande bcp de réflexions.
    Qu’est ce que nous attendons pour réfléchir ? Notre cerveau est devenu vide, n’est pas éduqué à réfléchir, il consomme.
    Jusqu’à quand ? jusqu’à l’eternité (un pessimiste)
    Jusqu’à quand ? le lendemain sera meilleur, je m’en occupe dès maintenant (un optimiste)

    Ecrirr, parler, parler, écrire, écrire écrire, parler parler…..un peu plus loin crier, crier parler écrire……un peu plus loin Agir (Cette fois tous à la fois)….. sinon écrire tjs et parler pr tjs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *