Ma tribune libre

Je marque mon passage

La nuit s’annonce longue pour lui. Il sort, pour découvrir la ville morte, la ville cachée sous les étoiles… Il cherche… elle est peut être cachée parmi les ombres tracées sur les murs noirs de cette vielle ville. Elle est peut être la! Ou labas… Il ne sait pas… Depuis des années, il vit dans l’espoir d’une trouvaille… D’une retrouvaille? Il ne veut pas savoir. Il n’arrive pas à la cerner!!! Son image est floue… Comment est elle ? La recherche n’aboutira pas puisqu’il ne connaît pas le sujet de sa recherche… Il se contente de contempler les passants saouls à cette heure tardive du soir. Des « Bonjour », des « Merci » et des « Pardon » sont échangés tout le temps… Il n’aime pas cette hypocrisie sociale. Il n’aime pas les regards vides échangés avec les passants… des regards insignifiants…

Il rentre tôt chaque soir… De toute façon il n’a pas le choix… il s pose les même questions existentielles dans ces moments de solitudes…

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

3 commentaires

  • brimede

    >>Des “Bonjour”, des “Merci” et des “Pardon” sont échangés tout le temps…Il n’aime pas cette hypocrisie sociale.

    Je suis pleinement surpris d’entendre cela … Pourquoi confronter et concéder ce savoir-vivre à une hypocrisie sociale…

    Ces « bonjour », « merci », « pardon » … représente un art et une pratique de communiquer entres des individus ne se connaissant pas … un geste qu’une personne inconnue produit devra être remercié quelque soit son ampleur et son degré … un bonjour même froid est un agissement de gratitude envers des inconnus …

    Cette commode quotidienne provienne des pays civilisés ayant compris le sens du respect d’autrui … Quelque soit le sentiment caché derrière, ça représente une bonne mœurs de savoir communiquer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *