Ma tribune libre

Rendez-vous 8

Quand le soleil rejoint son refuge, quand la lumière du jour cède place au reflet de la lune, quand le ciel se revêtit du noir brillant et quand chaque être part retrouver son cher, lui il songe à sa solitude, pense à l’impasse où il vit et que le soleil ne vient jamais visiter…ce qu’il a vécu ces dernières années ne peut que le consterner à vie…

C’est fou combien l’être a besoin d’un compagnon, il est crée pour vivre en communauté, à un échelle plus réduit, il est crée pour vivre à deux.. seul.. il mourra certes…on ne peut défier la nature…, y’en a ceux qui vivent avec leurs chers, ceux qui pensent à eux, et ceux qui vivent dans l’espoir de les retrouver un beau jour, toutefois, vivre sans objectif, ce cas ne peut avoir d’adeptes à part des vivants non vivants…

Ain n’a jamais cessé de penser à elle, le jour comme la nuit.. il savait que les secondes faisaient les minutes, que les minutes faisaient les heures, les heures faisaient les jours, et les jours faisaient des saisons….Le temps passe, il prend de l’age, un temps perdu qu’il vit sans penser au lendemain, en un mot il l’aimait, il était même allé voir une chouafa du quartier de grande renommée, il a dû s’habiller en djellaba et nguab pour se confondre avec les femmes (comme quoi c’est uniquement la race humaine féminine qui s’y intéresse …pauvre monde… !!!)

Il a frappé à toutes les portes dans l’espoir de la retrouver…enfin elle est revenue, il l’a vu, il vient juste de la quitter…Il est parti la retrouver après des années de séparation, le cœur lourd de reproches, la tête pleine d’interrogations et il est retourné sans que son état d’âme change d’un cran, mêmes symptômes sauf que les entrées sont différentes cette fois, le choc est pénible, pourrait il le supporter… ?!!

Il vient de recevoir la grosse raclée de sa vie.. en regardant la photo il a tout deviné, ce qu’elle a balancé après faisait comme si on enfonçait un doit sur une blessure encore fraîche.

Sur la photo elle figurait au milieu de deux hommes, à droite un Médecin qu’elle connaissait bien avant lui, à gauche un collègue de travail, ce qui importait le plus à Ain c’était le monsieur à droite, il la voyait beaucoup avec lui avant que la relation entre lui et elle n’évolue, il était jaloux, elle savait ce que Ain ressentait mais ça lui plaisait….

Ain était si remarquable qu’il ne peut passer inaperçu, avec son sourire charmeur, son sens de l’humour, surtout la joie qu’il sème autour de lui, son dynamisme et sa vivacité, ses idées extravagantes et son attachement à la vie. Quand elle le voyait arriver, on dirait un soleil qui venait illuminer une terre obscure…

L’histoire c’est qu’elle était promise à ce jeune homme avant qu’elle tombe sur Ain, son émergence dans sa vie a tout chamboulé, elle pensait que c’était un sentiment passager, un coup de cœur sans importance, elle a beau essayé de le négliger vainement, c’était trop dur pour elle de penser à deux hommes à la fois.. du coup elle a finit par céder à Ain surtout que son fiancé a dû quitter pour un voyage d’affaire..

Ce qui l’intéressait chez Ain ce n’était pas son apparence, elle n’a jamais été de ce type ne valorisant que les apparences, elle avait le don de creuser dans les cœurs, elle s’est laissé plutôt impressionnée, emportée même ensorcelée par ses écrits…

Ils ont vécu ensemble un bon moment, Ain croyait qu’elle était à lui tout seul, non, elle continuait à penser à l’autre dans l’autre bout du monde, il méritait qu’on pense à lui, il méritait d’être aimé, c’est ce qu’elle n’arrêtait pas de s’inculquer.. un brave homme, c’est elle la méchante dans cette histoire, elle n’arrêtait pas de se culpabiliser, de se gronder, de se punir, à chaque fois qu’elle voulait s’échapper des griffes de Ain, elle n’arrivait pas, elle se sentait emprisonnée jusqu’à ce que son fiancé réapparaisse, la contacte en personne, et c’est là où elle a commencé à retourner à son mode de vie avant Ain ..

Entre temps elle a beaucoup réfléchi à ce qu’elle allait devenir, sa relation avec Ain n’est pas saine, contre la nature, basée sur la trahison…Fille de principe comme elle a tjs été, elle avait le don de faire passer ses principes et valeurs sur ses folies non pondérées de cœurs …

Ain a enfin compris ce qu’elle voulait dire par un tronçon de papier qu’il avait trouvé, il était écrit dessus :

Deux regards qui se croisent, des yeux qui se ressemblent

Un échange d’abstrait

Un temps écoulé,

Des bousculades inopinées

Au fur et à mesure que le temps passait

Le rêve inconcrétisable grandissait

Hors que la réalité l’interceptait….

Le temps continuait à passer…

Elle l’a quitté sans explication, trop sévère mais très réfléchi comme position de sa part, c’était la bonne solution…l’évasion….

Ain a quitté le café sans qu’elle ait le temps de finir son speech, l’amertume l’a chassé, ses jambes l’ont conduit encore une fois chez lui sans qu’il se rende compte du trajet..

Pourquoi est elle revenue ? que veut elle de lui ? vive t elle tjs avec l’autre ? trop de questions qui lui usent l’esprit….

Smooth

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

35 commentaires

  • brimede

    Enfin g eu le temps de lire ce texte … Je suis resté sur chaque expression, chaque phrase, chaque mot et chaque détail … J’ai eu une grande admiration de te suivre jusqu’au bout … T’as pris mon attention que t’as lâché à la fin de ton texte …

    J’en ai compris tes mots, tes expressions, tes interrogations … Mais j’en ai toujours besoin de ta manière de marier ces ingrédients …C’est tellement beau et bien construit, que je me demande si une autre expression pourrait remplacer une tes expressions dans son positionnement … Extravagante Smooth !

    Une introduction bien illustrée … Un développement imaginaire pleins de faits et de détails … Un conclusion ouverte me laissant espérer lire une suite de ton histoire …

    J’arrive pas encore à me remettre …Je suis tellement content de cette lecture que j’ai envie de sauté de ma place et venir te remercier pour ce beau passage qui m’a totalement enchanté …

    Merci encore une fois Smooth pour ce très bel écrit !

  • smooth

    Voilà un message que j’attendais ya deux jours 🙂

    Heureuse si ça t’a plu, j’avais peur que vous trouviez pas logique ma suite…

    Merci à toi Brimede, à moi le plaisir d’être lue par une personne que j’attends tjs avec impatience ses remarques par rapport à mes commentaires et écrits 🙂

    « ’j’arrive pas encore à me remettre …Je suis tellement content de cette lecture que j’ai envie de sauté de ma place et venir te remercier pour ce beau passage qui m’a totalement enchanté … » C moi qui voudrais bien venir te remercier pour tes encouragements et intérêts que tu portes à ce que j’écris…merci pour ce témoignage..au plaisir de te lire aussi

  • mellassa

    C’est à mon tour de répondre à ton post.

    Un billet que j’ai tant attendu et qui a mérité ce temps d’attente :).

    Pour te dire, tu as su attiré l’attention sur la fille sans pour autant lui donner un nom… T’as focalisé ton attention sur elle. Cela me permettra d’avoir une idée plus clair sur ces réactions dans les prochains billets…

    Les pourquoi et les raisons de la séparation ne sont ceux que j’avais imaginé mais n’empêche que t’as trouvé des raisons plus classiques…(Enfin plus classique que ceux que j’avais en tête).

    J’ai aimé le texte… Je l’ai lu trois fois… Bravo

  • smooth

    C’était un billet que j’avais commencé un jour et que j’ai finit la veille de ton post dans lequel tu a évoqué Souad Massi…j’ai pris mon temps pour le poster pour deux raisons :
    Primo pour voir si je pouvais changer le contexte des choses, trouver une autre suite que celle la, mais en fin de compte j’ai gardé l’ancienne version que j’ai écrite cette nuit là…
    Secondo ce rendez vous 8 pour moi est plus qu’un simple billet j’en ai fait un événement qui m’a bcp marqué sur bcp de plans….ça rassemble mes débuts et fins sur ce blog…

    J’aurais aimé de vous deux que vous décriviez et que vous signaliez les parties qui vous ont (ou pas) plu.. je cherchais à améliorer mon imagination..

    Mellassa, Les pourquoi et les raisons de la séparation pour moi sont plus originaux que classiques..

    Voilà mes remarques, je crois que j’ai rempli ma part, j’ai posté un RDV 8…enfin je me sens légère 😀

  • mellassa

    Secondo ce rendez vous 8 pour moi est plus qu’un simple billet j’en ai fait un événement qui m’a bcp marqué sur bcp de plans….ça rassemble mes débuts et fins sur ce blog…

    ça veut dire quoi ? :s

  • smooth

    j’ai commençé au début de ma carrière Smoothiste en Blogoma Boukienne 😀 par lire les RDVs, c’était le début, j’ai voulu que tu les termines, tu m’avais proposé d’écrire la suite N°8..sir ya yam oji ya yam, un Certain Fay est apparru (ghber 3lina by the way 🙂 ) il a posté en commentaire un rdv8 mais qui ressemblait plus à une reprise qu’une suite de l’histoire, j’ai commencé entre temps à développer cette suite, à chaque fois je changeais de scénarios….. j’ai finit par adopter celui là….ce RDV8 m’a accompagné durant tout ce temps là… 🙂

    Voilà ce que je voulais dire 🙂 c encore tôt pour parler de ce que je présume que t’as compris de cette phrase 🙂

  • smooth

    Je voulais lui donner un nom, j’ai beau cherché ta wa7ed ma3jebni, Ain c un joli nom, je me suis dite que le mot ELLE est plus original, ça pousserait chacun à l’imaginer comme il la veut…une présente absente koi 😀

    Ce que j’ai tjs aimé dans les films c’est les morales, comprendre pourquoi l’acteur a agit ainsi, ses raisons, pousser le spectateur à l’admirer, faire des projections sur nos vies, essayer de voir différemment les choses…j’ai voulu que ELLE parle d’elle un peu comme avait fait Ain…peut etre parce que je suis une fille, féministe 😀 c tout

    Mais tu peux tjs lui donner un nom dans ton RDV9 li ran9raweh f 2015 inchallah 😀

  • Illis

    Le début (p1 et 2) est très bien, annonce le sujet avec profondeur et précision, un style très attrayant. Mais, tu n’as pas mis de transition, tu as enchainé direct sur Ain, on sent le fil conducteur perdu pour un moment pour le retrouver ultérieurement avec un style encore beau descriptif cette fois ci. Mais,le sel qui manque c’est que tu parles d’une manière générale de lui puis tu lances un détail sur lequel tu tardes trop sans fin (chouaffa), on sent encore le fil coupé (soit stoppé f chouaffa soit décrire une scène avec une conclusion). La conclusion que tu as donné pr ce détail sort du contexte. Tu enchaînes : « il a frappé à toutes les portes enfin elle est revenue) tu t’es précipité sur ce passage : il frappe à ttes les portes et hop il l’a trouve. La première phrase décrit une longue durée donc ds notre perception fo aussi kon mette un peu plus de temps pr lire cette phrase « elle est revenue » donc on perd un peu la logique ou ça perd de la crédibilité de l’histoire ou bien reformuler la phrase pr dire (elle est enfin revenue après kil ait frappé à ttes les portes).
    D’autre part, sur ce même paragraphe, tu a introduit la fille, les retrouvailles mais tu étais encore une fois très speed, on aura voulu plus de temps sur cette partie. On a même pas senti sa présence.
    La photo !!!!! tu l’a fait fuir « il est retourné…. » puis après t’es revenu sur une photo, fallait le laisser ds le même endroit et décrire son état d’âme.
    L’histoire, je ne vais pas la juger ce n’est pas l’objet de cette analyse. C’est surtt les liens entre faits. Mais je trouve qu’elle manque de détails comme si tu dévoiles certains détails et les autres tu les gardes chez toi. Pourquoi priver le lecteur ?
    La fin était subite. Tu ne prends pas ton temps encore une fois.
    Les vers sur le papier qu’elle a laissé, j’ai ben aimé mais tu te contredis : « il a tt compris à travers ce papier puis elle est partie sans laisser d’explication » L’idéal c’était de terminer sur les vers.
    Ceci est une lecture et je trouves que tu as bcp de talent, c’était très amusant de lire cet essai mais tu ne donnes pas assez de temps aux choses comme si tu veux t’en débarrasser . C’est vrai que ce style narratif demande bcp de souffle mais ne ns prive pas de ton talent.
    C’est un plaisir de te lire en attendant avec impatience le prochain billet.

  • brimede

    Arjouuuuuuuuuuuuke Illis 🙂 mchiti b3ide dans ton analyse 🙂 plié de rire … Tu m’as fais penser à mon prof de français entrain de discuter mes dissertations …:-)

  • smooth

    Illis,

    Dsl pour le retard, j’avais du taf 😀

    L’histoire c’est que ce rendez vous est une suite à une série déjà écrite et postée donc j’ai fait que reprendre quelques détails déjà cités dans les rdvs précédents, question de faire des links, j’ai voulu écrire une suite qui soit pas un nouvel écrit avec une re présentation du personnage de Ain, j’ai voulu créer une succession fluide des choses comme ça en lisant le rdv7 et 8 on sent pas la distorsion des éléments

    Pour la Chouafa, tt à fait d’accord, j’aurais dû développer plus cette partie, j’en ai bcp à dire sur ce point 🙂

    @il frappe à ttes les portes et hop il l’a trouve

    Pour les retrouvailles c’était dans un café, c’est une partie bien décrite dans les rdvs précédents, c’est une redondance de la reprendre je trouve

    @La photo !!!!! tu l’a fait fuir « il est retourné…. »
    Dans le P4, j’ai tt résumé et c’est après où j’ai commencé à décrire ce qui s’est passé et ce qu’elle lui a déballé…

    @tu dévoiles certains détails et les autres tu les gardes chez toi
    c’est ça l’écrivain 😉

    @Les vers sur le papier qu’elle a laissé, j’ai bien aimé mais tu te contredis : « il a tt compris à travers ce papier puis elle est partie sans laisser d’explication » L’idéal c’était de terminer sur les vers.

    Ces vers là il les a lu bien avant qu’ils se séparent, il les a pas compris à l’époque, mais après avoir écouté ce qu’elle a raconté, c’est là où il s’est rappelé de cet écrit là

    @tu ne donnes pas assez de temps aux choses comme si tu veux t’en débarrasser 

    7chouma 3lik, c un plaisir d’écrire wallah 🙂 surtout ce rdv j’ai tenu à ne pas m’en débarrasser facilement

    Tu sais moi ça me manque pas de parler et de bien s’étaler sur les détails, je suis du type qui fait trop attention même aux petits détails, je veux bien, mais parfois j’ai peur d’ennuyer le lecteur, du coup je le laisse imaginer les entre lignes, les détails parfois nuisent à la qualité de l’écrit

  • smooth

    J’ai oublié de te dire Merci Illis, c’est ce que je voulais, que quelqu’un me dise en soulignant des parties comment il les a trouvées, ce qui vous a plu, ce que vous avez trouvé bon ou mauvais, voilà, t’as rassasié ma faim 🙂

    là je vois ton style, j’essaierai de bien te servir la prochaine fois 😉

  • Illis

    Smooth,

    D’après ce ke tu dis c une suite et tu fé appel à des scènes déjà décrites. Là je compend mieux. Je devrais lire tes autres RDV alors. 🙂

    Sinon, j’aime lire tous les styles ;).

    Merci pour ton billet.

  • Illis

    Boukou allah isma7 lik 🙂

    En fait ces kelke jours, j’ai parcouru un peu le blog et j’ai trouvé des trucs très interessants ki m’ont bcp plus. T’avais bcp de style auparavant. Enfin de multiples styles.

    Pour les RDVs, je vais les lire…….A suivre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *