Bonne année
Boukou délire

Bonne année

La journée s’annonce longue !

Allongé sur son canapé, il matait une série depuis plusieurs heures sans faire le moindre mouvement ! A l’exception peut-être de la faible impulsion de son pouce sur la télécommande pour zapper le générique. Il a décidé de passer la journée sans trop se soucier du monde extérieur. Mais le temps passe lentement. Après une soirée sans sommeil, socialiser devient une huitième merveille du monde.  Certes, c’est une journée particulière, mais il s’en fout. Il a décidé de rester à l’isolement en portant son pyjama préféré. La première saison est terminée… Passer à la deuxième ou changer de série ? Choix délicat surtout avec le suspens auquel il ne s’y attendait pas !

Il jette un coup d’œil lent à sa bibliothèque et aperçoit quelques livres entassés. Il distingue « L’outrage fait à Sarah Ikker » de Yasmina Khadra. Ce livre trônait depuis un an dans sa PAL, et lu en 3 jours… Une grande déception causée par son caractère commercial, sa fin trop prévisible et les personnages qui manquent de profondeur et dont la description reste très superficielle. Un contrat à boucler ou un engagement éditorial l’oblige ?  Il n’en a aucune idée ! Il y a des rencontres qui te changent la vie. Il y a aussi des lectures qui peuvent avoir le même effet. Ce livre n’en était pas un !

19h ! La journée lance les signes d’une fin proche et cède la place, petit à petit, à son successeur ! Il est fatigué de la télé. Il est également curieux de savoir si, dehors, les gens maintiennent les mêmes habitudes pour cette journée spéciale ! Après une petite réflexion, il décide de lever l’ancre et sortir contempler les gens dehors ! Une activité qu’il a toujours adorée et qui a pu, par moments, être une source d’inspiration pour ses hallucinations et son délire.

Il se lève pour sortir et met le premier jean et T-shirt qu’il trouve dans placard mal arrangé. Dehors, à la sortie du bâtiment, il jette un coup d’œil furtif sur son apparence pour valider le look avant de prendre la route. Il fait le choix de marcher un peu, histoire de se donner le moyen de voir les gens de plus prêt.

 Le soleil, et plus précisément, ses derniers rayons chaleureux accompagnaient son petit périple à la rencontre des inconnus. Errer sans destination précise, peut être assez fatigant, il prend alors le chemin précis d’aller vers le coiffeur. Cela fait des lustres qu’il voulait changer de look, mais l’occasion ne s’est réellement pas présentée. Peut-être c’est le bon moment !

Dans la rue, les gens font des énormes files devant les magasins, certains cherchent un gâteau, d’autres font la queue devant les caisses d’une épicerie fine et les voitures sont toutes pressées. La nuit est presque là et les festivités ne sont pas encore à l’ordre du jour.

Il arrive chez le coiffeur, le gérant lui lance un sourire gêné, oui, oui bien sûr on vous trouvera une place !  Au salon, plein à craquer, tout le monde voulait avoir un nouveau look, une nouvelle coupe tendance ou une barbe parfaitement taillée pour l’occasion. Il y avait même ceux qui demandaient un masque pour le visage ! Il ne comprendra jamais ces mecs !

Bref, l’attente allait être longue et il voyait que les coiffeurs peinaient à répondre à toutes les caprices de leur clientèle pressée. C’est le moment idéal pour faire du chiffre, mais avec toute la pression du gérant pour faire vite, le résultat ne plaisait pas toujours aux clients insatisfaits. C’est peut-être une mauvaise idée finalement ! Le gérant affiche toujours le même sourire et essaie tant bien que mal de fluidifier le flux entrant et sortant. 40 minutes après, son coiffeur se libère et il peut enfin prendra sa place dans la grande chaise en cuir. Quelle coupe cette fois ci ? Indécis, il se contente finalement de raser sa barbe et découvre à nouveau son visage d’adolescent boutonneux. Il échange quelques mots rapides avec son coiffeur avant de quitter les lieux en catimini.

Il a envie d’une bonne glace, en ce mois de décembre, ce n’est pas forcément une bonne idée. Il se dirige alors vers un épicier du coin qui lui rend le sourire et lui conseille une bonne glace au chocolat / pistache. Pas besoin de trop réfléchir, il prendre un cornet à la place et rentre à la maison.

22h. Il reprend sa série, un premier épisode puis un deuxième avant d’entendre de loin les cris annonçant le compte à rebours de démarrage d’une nouvelle année… Il regarde longuement le ciel imaginaire dans son plafond et il fait un vœu avant de replonger à nouveau dans le suspense du 3ème épisode.

Bonne année !

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.