Boukou délire

Une petite fenêtre du passé

Fenêtre du passé

Cette fois je rentre, elle est calme. C’est dimanche et sa série préférée n’est pas diffusée …Au lieu de cela, un bon match de football. Elle déteste ce sport qui l’empêche de suivre ce qu’elle aime. L’expression de la fatigue est tracée sur son front. Je l’embrasse. Ce baiser sur le front ouvre une petite fenêtre du temps…Elle est m’embrasse de la même façon, vérifie les draps et éteint la lumière en me souhaitant bonne nuit. Je faisais toujours semblant de dormir pour qu’elle pose ses lèvres sur mon front en me disant dors bébé. Un petit souffle d’air referme la fenêtre. Je lui pose la question quotidienne: comment va ma chère maman?

Mon déjeuné est prêt, mais je n’ai pas faim. Comme Samir l’a dit : Manger est une perte de temps. Le match a l’air intéressant, mais je n’ai pas envie de le suivre. Je préfère de loin prêter mon oreille à ma chère. Elle adore me parler, car elle me trouve intéressé par ce qu’elle dit. Entre nous, des fois je fais semblant…
Elle a beaucoup souffert la pauvre. Et elle souffre toujours dans le silence!!!

Je viens de lui raconter une blague. Je ne pourrai jamais oublié les blagues de ma tante. Elle avait l’habitude de nous réunir, les enfants de la famille, et raconter la même blague qui n’a pas de fin… Dima ghadi, b9a ghadi… Elle se moquait de nous…

Je ne sais pas pour quelle raison, je choisis toujours cette heure tardive pour écrire sur elle. Peut être pour ne pas trop écrire…

Un jour, Maman m’a trouvé seul dans mon coin, entrain de rédiger une lettre d’amour.. Ma première lettre d’amour, à l’age de 13 ans. Elle était destinée à ma copine… Et je ne vous parle pas de ce qu’elle m’a fait… waklitha :)… Pour elle ces histoires pourraient influencer mes études… Pour elle, ces relations ne sont qu’une perte de temps et d’énergie… Je ne sais pas si elle a changé d’idée ou pas encore… Mais je n’écris plus de lettres d’amour en cachettes …

Elle savait tout pour ma copine. Oui elle savait qu’on s’aimait comme des fous. Elle ne m’a jamais parlé d’elle. Les appelles hebdomadaires… ne les dérangeait pas…Elle sentait un truc bien entre nous… Pas la peine de s’y opposer…

23h32 : J’essaie d’ouvrir les yeux pour relire le texte, et éviter les erreurs sans succès…

Mohammed Boukoutaya passionné du web, Directeur de projet, spécialisé en innovation, solutions Web et mobilité entreprise. Fondateur des sites : RabatKid.com, Maroc-trip.com, jeveuxsortir.com, SortirauMaroc.com et YallaCine.com.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *